• 25 novembre 2015

A l’attention des candidats et candidates à l’élection du Conseil Régional d’Ile de France

Madame, Monsieur

    Vous êtes candidat(e) à l’élection au Conseil Régional d’Île-de-France. La FemasiF, fédération régionale des Maisons et Pôles de santé souhaite connaître votre projet concernant le soutien à l’offre de santé ambulatoire en Île-de-France.

 Jusqu’à ce jour, le Conseil Régional a soutenu les projets de Maisons de Santé (comme les projets de Centres de Santé) en participant aux dépenses d’investissement (délibération du conseil régional du 27 septembre 2012, article 31). Cette aide précieuse a contribué à la dynamique de développement de ces structures d’exercice collectif. Actuellement près d’une trentaine de structures existent en Ile de France et plus d’une cinquantaine sont en projet.

Ce modèle d’organisation regroupé et coordonné permet à des professionnels des soins de premiers recours (médecins généralistes, kinésithérapeutes, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, orthophonistes, pédicures-podologues…) de répondre au mieux aux besoins de santé de la population, notamment pour prendre en charge des personnes dont la situation est complexe du fait de leur maladie ou/et de leur situation sociale. C’est aussi une pratique attractive pour les jeunes générations, qui favorise l’installation de nouveaux professionnels et permet de lutter contre la désertification médicale qui s’accentue sur plusieurs territoires franciliens, comme l’a démontré la dernière cartographie de l’Agence Régionale de Santé (mars 2015). Le nombre de zones « déficitaires » et « fragiles » en médecine générale couvre désormais 30% de la population francilienne, contre 13% en 2012.

Une évaluation menée au niveau national par l’Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé  (IRDES) a confirmé en 2015 la plus-value de ces équipes : les Maisons (et Centres) de Santé permettent de stabiliser l’offre de soins sur un territoire, d’améliorer la qualité des soins pour les populations et de diminuer les dépenses de soins (« Questions d’économie de la Santé » de juin et juillet / août 2015).

    Nous souhaiterions savoir comment vous entendez poursuivre le soutien du Conseil Régional aux équipes à travers les aides à l’investissement et faciliter l’accès des équipes à ces aides. Plus globalement, nous aimerions savoir de quelle façon les questions de l’organisation de l’offre de soins et de l’accès à la santé sont intégrées dans votre programme.

    Recevez Madame, Monsieur, l’expression de ma haute considération

                   Pour le Conseil d’Administration de la FémasIF

Docteur Didier Ménard, président

Nathalie Arthaud (LO),François Asselineau (Union populaire républicaine), Claude Bartolone (PS), Nizarr Bourchada (« Union des démocrates musulmans français »), Emmanuelle Cosse, (EELV), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Laurent Guignon (MEI), Dawari Horsfall (« Liste d’union citoyenne »), Pierre Laurent (FDG),  Valérie Pécresse (LR), Valérie Sachs (« Nous citoyens pour l’île-de-France »), Wallerand de Saint-Just (FN), Sylvain de Smet (Fédération libertaire unitaire ouverte), Aurélien Véron (« Aux urnes citoyens »), Yann Wehrling (MoDem),

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>