* Commissions paritaires des structures pluri-professionnelles.

  • 19 décembre 2018

La FémasIf a participé à la commission paritaire régionale des structures pluriprofessionnelles le 22 novembre dernier. Quelques jours plus tard, s’est tenue la commission paritaire nationale, à laquelle la FFMPS (fédération nationale) s’est rendue.

Nous vous proposons une synthèse de ces deux commissions ici.

Pour les plus curieux, vous trouverez également le diaporama complet présenté lors de la commission paritaire régionale 2018 ainsi que le diaporama de la commission paritaire nationale 2018.

Quelques chiffres clés:

  • Le taux d’adhésion de l’ACI en Ile-de-France est de 69% pour les structures ouvertes (59 sur les 85 structures ouvertes)
  • Une montée en puissance du nombre de MSP signataires de l’ACI en France (+28 % depuis cette année, soit 687 MSP et +37% en Ile-de-France )

Plan de la synthèse proposée: 

1-    Les signataires de l’ACI : cartographie et typologie

a- Etat des lieux

b- La représentation des professionnels de santé dans les structures pluri professionnelles

c- comprendre ce qui conduit les MSP à ne pas signer l’ACI : les résultats de l’enquête IRDES

2-    Informations sur l’ACI : dérogations et rémunérations

a- les dérogations concernant : le SI, les professionnels signataires du projet de santé, le calcul de la patientèle

b- les rémunérations issues de l’ACI en Ile-de-France

3-    Indications relatives à la vie en MSP

a- protocoles pluriprofessionnels et missions de santé publique

b- accompagnement personnalisé des MSP par l’assurance maladie

c- Outils numériques: DMP, MSS, téléconsultation

Comité partenarial du Plan National d’accès aux soins du 13 juin : compte rendu

  • 11 décembre 2018

Le 13 juin dernier a eu lieu le 2ème Comité partenarial du Plan National d’accès aux soins, organisé par l’ARS Ile-de-France.

L’ordre du jour:

1- Introduction par M. Christophe DEVYS (DG ARS)

2- Actualités nationales et régionales du Plan

3- Point d’avancement de la déclinaison régionale du Plan

4- Point spécifique Guichet Unique

5- Fiches « Initiatives Terrain » proposées

6- Questions diverses

 

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter le powerpoint de présentation et le compte rendu de la réunion.

Conseil Territorial de Santé

  • 11 décembre 2018

Il y a un conseil territorial de santé dans chacun des 8 département d’Ile-de-France.

Chaque conseil territorial de santé est composée de 50 membres au plus, répartis en 4 collèges :
– professionnels et offreurs des services de santé
– usagers du système de santé
– collectivités territoriales
– Etat et des organismes de sécurité sociale avec 2 personnalités qualifiées

LES PRINCIPALES MISSIONS :

– Participer au diagnostic régional de santé
– Contribuer au Projet régional de santé
– Émettre des propositions au DG de l’ARS

 

Pour avoir tous les compte-rendus, le calendrier et toute autre information, vous pouvez cliquez sur le site de chaque Conseil Territorial de Santé par département:

Paris: http://ct.sante-iledefrance.fr/paris/

Seine-et-Marne: http://ct.sante-iledefrance.fr/seine-marne/

Yvelines: http://ct.sante-iledefrance.fr/yvelines/

Essonne : http://ct.sante-iledefrance.fr/essonne/

Hauts-de-Seine: http://ct.sante-iledefrance.fr/hauts-de-seine/

Seine-Saint-Denis: http://ct.sante-iledefrance.fr/seine-st-denis/

Val-de-Marne: http://ct.sante-iledefrance.fr/val-de-marne/

Val d’Oise:  http://ct.sante-iledefrance.fr/val-doise/

 

Compte rendu des réunions du Conseil territorial de santé d’Essonne auquel la Fémasif à participé:

Compte rendu de la séance du 11 janvier 2018. Ordre du jour: « Le plan national d’accès aux soins »

Compte rendu de la séance du 14 décembre 2017. Ordre du jour: « Présentation de la mise en œuvre du plan Autisme 2013/2017 et préparation du 4ème Plan autisme et l’Examen du projet de CLS d’Epinay-Sous-Sénart »

Compte rendu de la séance du 9 novembre 2017 Ordre du jour: « La santé mentale : la constitution de la commission du CTS de l’Essonne et les projets de Communauté psychiatrique de territoire »

Compte rendu de la séance du 29 juin 2017. Ordre du jour: « Suite des réflexions du CTS sur le diagnostic territorial : débat sur les contributions du bureau. »

 

Journée régionale 2018 : les interventions

Journée régionale 2018 : les interventions

  • 22 novembre 2018

Bonjour à tous,

Vous avez été une centaine à participer à notre journée régionale et sommes heureux de vous avoir accueillis et rencontré pour ce moment de partage. Cette année encore aura été marquée par votre implication et votre intérêt pour l’échange entre pairs sur l’exercice coordonné. Merci pour votre implication, vos encouragements et vos idées.

Vous trouverez ci-après toutes les présentations des ateliers auxquels vous avez assisté. Nous vous donnons rendez-vous à la prochaine journée régionale qui se tiendra le 16 février 2019 à la Halle Pajol. Le programme est en ligne, les intervenants sont en cours de confirmation.

Atelier 1 Montage de projet MSP : Méthodologie, outils et ressources. Animé par Marie Bazille et Chantal Gimard, CA FémasIF, Michèle Ooms, DD ARS 75 et Laurence Gobert, référente MSP 91 CPAM

Atelier 2 Nouvelles pratiques éducatives : Expériences et partenariats. Animé par Jacques-Claude Cittée, Fatima Saïd d’Auvergne, CA FémasIF et Pierre-Yves Trainard du pôle ressources ETP d’Ile-de-France et Marie-Odile Frattini, PromoSanté

Atelier 3 La vie de la MSP Animé par Sophie Dubois, CA FémasIF, coordinatrice PSP Paris 13 et Mady Denantes, MG Pôle de santé des envierges

Atelier 4 L’utilisation des outils d’information : que partage-t-on ? Jean-Marie Nougairède Coordinateur pôle Gennevilliers et Jérôme Bittan et MG pôle Villaumed, administrateurs Fémasif

Atelier 5 L’approche territoriale : où en sommes-nous ? Animé par Jérôme Bittan, CA Fémasif et Hector Falcoff, MG

Atelier 6 La démarche qualité : une expérience d’auto-évaluation : groupes de travail et présentation sans PPT par Didier Ménard

Atelier 7  L’accompagnement : un soutien adapté à toutes les étapes des projets Dominique Richard, MG MSP Morangis, Karim Jaaouani Coordinateur pôle santé Goutte d’or, Nathalie Khenissi, DD ARS 91 et Perrine Pallares, référente MSP CPAM 75

Atelier 8 L’implication des usagers : le patient acteur de sa santé avec Josselin le Bel MG et Marie Bazille, CA Fémasif ainsi que Hélène Zeitoun et Bernard Pissarro de l’institut Renaudot

Soirée thématique sur la santé mentale

Soirée thématique sur la santé mentale

  • 22 novembre 2018
Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochaine soirée autour de la santé mentale.
 
Elle aura lieu le :  mardi 18 décembre 
de 20h00 à 22h30 au siège de la FémasIF 
Métro Riquet ou Stalingrad
Vous pouvez consulter le programme

L’entrée est libre sur inscription : merci de remplir le formulaire si vous souhaitez participer à la soirée.

Nous sommes à votre disposition pour toute information.

*A vos agendas : Calendrier des CTS de l’Essonne pour 2019

  • 16 novembre 2018

Voici les dates prévues pour les séances plénières du Conseil Territorial de Santé pour l’année 2019

Calendriers des séances plénières du CTS 91, prévues en 2019 :

  • jeudi 10 janvier 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 14 février 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 21 mars 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 18 avril 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 16 mai 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 13 juin 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 4 juillet 2019 suivi du Bureau : séance en cas de besoin, mais bureau maintenu
  • jeudi 12 septembre 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 10 octobre 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 14 novembre 2019 suivi du Bureau
  • jeudi 12 décembre 2019 suivi du Bureau

Vous pouvez retrouver cette information sur le site du CTS 91 : http://ct.sante-iledefrance.fr/essonne/

* Journée régionale 2019

  • 26 octobre 2018

Cette 6ème journée régionale du 16 février 2019 a pour thème « la maison de santé pluriprofessionnelle à l’épreuve du territoire », invitant à questionner, et repenser nos modes d’exercice et dynamiques territoriales. Huit ateliers ont été conçus pour vous permettre de nourrir votre réflexion et donner à chacun(e) la possibilité de mieux appréhender les contours et enjeux des nouvelles organisations territoriales.

Sur ces huit ateliers, vous pourrez assister à deux ateliers dans la journée : un le matin, un l’après-midi. Comme disait Bergson « choisir, c’est exclure ». Mais vous pourrez échanger vos informations avec les autres participants autour d’un café. Les binômes qui animeront les interventions seront confirmés prochainement, qui seront composés d’un(e) membre du CA de la FémasIF et un(e) expert(e) parmi nos partenaires ou professionnels de santé.

Nous vous espérons nombreux et enthousiastes pour participer à cette nouvelle journée d’échanges.

Vous pouvez consulter le pré-programme et vous inscrire ICI

A très bientôt !

La Halle Pajol 20 Espl. Nathalie Sarraute, 75018 Paris
* FLASH SPECIAL ! Une réforme à l’épreuve du réel

* FLASH SPECIAL ! Une réforme à l’épreuve du réel

  • 18 septembre 2018

Une réforme à l’épreuve du réel

De la fin de l’exercice solitaire de la médecine en soins primaires, à l’organisation territoriale de l’offre de santé, passage obligé par la Maison de Santé Pluriprofessionnelle !

                                                                                                                                                                                     Paris, le 18 septembre 2018

 

La feuille de route pour réformer le système de santé vient d’être annoncée par le Président Macron. Elle entérine les transformations en cours autour de l’exercice pluriprofessionnel, portées par les Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) et les Centres de Santé (CDS). Elle propose des solutions pour mieux organiser l’offre de soins, le temps du soin (médecins salariés, infirmiers de pratiques avancées, assistants médicaux) et le temps de l’offre de santé sur tout le territoire par les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS).

Pour nous, acteurs de l’exercice collectif, engagés dans les soins de proximité, la reconnaissance au plus haut niveau de l’État de l’exercice collectif décloisonné et coordonné est un satisfecit. Mais nous savons aussi « qu’il y a loin de la coupe aux lèvres ».

Nous avons appris que pour gagner du temps médical mais aussi pour gagner en qualité, il vaut mieux coordonner le parcours de soins de la personne malade. Cette coordination ne se réduit pas à déléguer une tâche à un(e) assistant(e), elle nécessite d’apprendre à mobiliser les compétences de toutes les professions situées sur l’itinéraire du patient. Les assistants médicaux n’auront un rôle utile que s’ils viennent apporter à l’équipe pluriprofessionnelle une fonction manquante. C’est l’équipe qui décide. Il faut donc une équipe et une liberté d’adaptation.

Nous avons appris à construire l’innovation : les nouveaux modes de rémunération par forfait d’équipe, les nouveaux métiers de la coordination, les nouvelles pratiques professionnelles (pratiques avancées).

Nous avons appris que l’organisation territoriale ne se décrète pas. Elle se construit. Couvrir l’ensemble du territoire de Communautés Professionnelles Territoriales de Santé marque une volonté politique, démarche nécessaire mais insuffisante. Deux blocages existent aujourd’hui :

  1. Qui fait communauté ? Les professionnels libéraux ou tous les acteurs du soin et de la santé qui travaillent sur le territoire ?
  2. Le S de CPTS est-il réduit au Soin ou a-t-il l’ambition de produire de la Santé? Si la communauté est celle des médecins libéraux et le S celui du Soin, alors le projet CPTS se limitera à la tentative d’améliorer le parcours de soin de la personne malade entre la ville et l’hôpital et diminuera le recours aux urgences hospitalières. Personne ne contestera ce besoin, mais c’est terriblement insuffisant. Si le S est celui de la Santé, alors la CPTS concerne tous les acteurs du territoire de la médecine, du médico-social, des élus et de la population. les MSP savent produire de la Santé sur le territoire et souhaitent développer leurs actions dans un cadre partenarial. Ce sont des acteurs reconnus dans les domaines de la prévention, de l’éducation et de la promotion de la santé.

Nous voulons donc que le déploiement des CPTS soit une véritable chance d’améliorer la santé de la population et pas seulement une amélioration du parcours de soin, toute nécessaire qu’elle soit.

C’est aussi par la réforme des études de santé que doit être impulsé ce changement de paradigme, en intégrant la dimension pluriprofessionnelle et le travail en équipe dès la formation initiale.

La réforme du système de santé proposée aujourd’hui est ambitieuse. Pour qu’elle devienne utile à la population, il faut faire confiance aux professionnels et aux équipes de soins primaires qui ont montré leur capacité depuis 10 ans à transformer le système de soins en un authentique système de santé innovant.

La FFMPS continue à s’engager dans cette profonde réforme. Ses prochaines journées nationales à Dijon, les 29 et 30 Mars 2018 démontreront comment la pluriprofessionnalité d’aujourd’hui construit le système de demain.

Contacts :

Camille Joseph, Chargée de communication FFMPS • secretariat @ffmps.fr • Tel:  0607970299

Dr. Pascal Gendry, Président pascal.gendry@ffmps.fr   Tél 06 16 28 94 74

Dr. Didier Ménard, Secrétaire Général • Tel:  0607165778 • dr.didiermenard@wanadoo.fr

www.ffmps.fr 

* Infos sur les aides conventionnelles

  • 3 août 2018

Afin de lutter contre les disparités de répartition des médecins libéraux  sur le territoire, la convention médicale comporte depuis plusieurs années des dispositifs incitatifs à l’installation et/ou au maintien dans les zones en tension en offre de soins.

Au regard des résultats obtenus, de nouvelles mesures ont été prises dans le cadre de la convention médicale de 2016 ; elles sont  destinées à renforcer certains dispositifs existants et à en créer d’autres, afin de favoriser l’installation et le maintien dans ces territoires.

La nouvelle convention médicale définit ainsi 4 contrats types nationaux ayant pour but d’encourager une répartition plus homogène des médecins libéraux sur tout le territoire.

Le CAIM apporte une aide aux médecins choisissant de s’installer dans une zone fragile, définie par l’ARS, afin de faire face aux frais d’investissement générés par le début d’activité.

NB : Ce contrat n’est cumulable ni avec le contrat de transition (COTRAM) ni avec le contrat de stabilisation et de coordination (COSCOM).

Conditions d’adhésion :

Le médecin doit :

– S’installer dans une zone fragile, ou être installé dans la zone depuis moins d’un an

– Exercer en secteur 1 ou en secteur 2 (OPTAM ou OPTAM-CO à partir de 2017)

– Exercer une activité libérale au minimum 2,5 jours par semaine

– Exercer au sein d’un groupe entre médecins ou d’un groupe pluri-professionnel

– Ou appartenir à une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) ou une équipe de soins primaires (EPS)

– Participer à la PDSA

– Exercer dans la zone pendant au moins cinq ans à compter de la date d’adhésion

Il peut, à titre optionnel, réaliser une partie de son activité libérale au sein d’un hôpital de proximité.

Il signe un contrat tripartite avec la caisse d’assurance maladie et l’ARS.

Pour en savoir plus sur les autres contrats (COSCOM, COTRAM et CSTM) , lire la page de la Paps d’Ile de France ICI

* PromoSanté Ile-de-France lance son site Internet

  • 27 mars 2018

L’équipe de Promosanté IdF a la plaisir de vous annoncer l’ouverture du site www.promosante-idf.fr

PromoSanté Ile-de-France est une plateforme ressources francilienne en promotion de la santé, dans la continuité du Pôle Régional de Compétences. Elle est financée par l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France. Elle se développe en cohérence avec la mise en place, dans toutes les régions, des dispositifs d’appui aux politiques et aux interventions en promotion de la santé.

Qu’allez-vous trouver dès à présent sur le site promosante-idf.fr ?

• Des ressources pour s’informer : des documents de référence concernant la promotion de la santé, un annuaire des sites ressources, des actualités et l’agenda des événements régionaux.
• Des ressources pour
se former : un répertoire des formations en ligne ou en Ile-de-France, les référentiels de compétence.
• Des ressources pour
agir : des fiches méthodologie de projet, des récits d’expériences, un catalogue d’outils d’animation accessibles en ligne, une typologie des acteurs pour monter un projet.
• Un premier
dossier « Comprendre & Agir » consacré à la nutrition.

Ce site est au service du développement de la promotion de la santé en Ile-de-France. Il sera régulièrement enrichi et mis à jour.