* Journée régionale le 16 février 2019

* Journée régionale le 16 février 2019

  • 26 octobre 2018

L’occasion pour les professionnels de santé en MSP déjà constituée, en cours ou en projet de participer à des ateliers thématiques, de se rencontrer et de mieux se connaitre.

venez échanger autour de vos projets respectifs.

100 participants en 2018

des ateliers

les membres du CA, les facilitateurs et des experts pour animer les ateliers

des MSP qui présentent leur projet de santé

Nous vous espérons nombreux cette année encore, le programme sera publié prochainement.

* 3ème journée régionale des MSP, Paris, 6 février 2016

  • 22 février 2016

Retour sur la journée régionale de la FémasIF du samedi 6 février 2016

La Fédération des maisons et des pôles de santé en Ile-de-France (FémasIF) a organisé, pour la troisième année consécutive, une journée d’échanges pour les équipes en activité au sein d’une maison ou d’un pôle de santé, les équipes en montage et les professionnels de santé intéressés par l’exercice pluriprofessionnel et coordonné en soins primaires.

Plus d’une centaine de professionnels de santé (médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens, pédicures-podologues, etc) se sont retrouvés pour discuter de leurs projets et de leurs pratiques.

La pluri professionnalisé: du protocole à la vraie vie

La journée est centrée sur les échanges entre les équipes, sur leurs pratiques pluri-professionnelles, à travers notamment des ateliers où ce sont des équipes en maison et pôle qui présentent leurs expériences et les discutent avec les participants.

9 ateliers de présentations d’équipes pluriprofessionnelles (médecins généralistes, sage-femmes, IDEL, kiné…). 

Vous trouverez les présentations des différents ateliers via les liens ci-dessous:
  • Atelier 1 – « MSP : de la création à la pluri professionnalité, exemple du protocole lombalgie »: Equipe de la MSP Jean Jaures.
  • Atelier 2  –  Prise en charge pluri professionnelle des personnes âgées en zone déficitaire, réponses du PS: Equipe du PSP Paris 13
  • Atelier 3  – Le travail en équipe : illustration: Equipe de la MSP Belleville Pyrénées
  • Atelier 4  – Avantage d’une activité pluri-professionnelle dans l’exercice quotidien:  Equipe de la MSP Michelet
  • Atelier 5 – Mise en place de protocole : l’auto mesure tensionnelle: Equipe de la MSP de Morangis
  • Atelier 6 – Les staffs hebdomadaires pluri professionnels: Equipe de la MSP de Paray Vieille Poste
  • Atelier 7 – Dynamique territoriale autour d’un projet de santé publique : le diabète: Equipe du Pôle de Santé Goutte d’Or
  • Atelier 8 – La prise en charge de la périnatalité au sein de la MSP: Equipe de la MSP Athis Mons
  • Atelier 9 – Point sur la démarche et les aides – Au début du projet de Maison de santé: Delphine Floury

Cette journée a aussi été l’occasion de faire le point sur l’actualité régionale et nationale des maisons et pôles de santé.

Très bientôt les interventions des plénières seront disponibles.

* Lettre FémasIF de septembre – édito et sommaire

  • 24 septembre 2015

édito

C’est la rentrée !
Mais il y a une rentrée qui nous intéresse plus particulièrement : celle de Monsieur Christophe Devys, nouveau directeur de l’ARS d’Ile-de-France.
Nous lui souhaitons donc la bienvenue !
Nous savons que sa tâche est difficile. Notre système de distribution des soins est en pleine mutation et tend à se restructurer vers un authentique système de santé, du moins c’est ce que nous, maisons et pôles de santé, voulons réaliser. Nous partageons donc la volonté de faire converger davantage les politiques publiques et nos innovations construites sur le terrain des soins primaires. C’est ambitieux, mais désormais incontournable, compte tenu du contexte socio-économique actuel. La FEMASIF, avec les acteurs de terrain qui la composent et l’animent, travaille chaque jour et à tous les niveaux à cette convergence!
Alors, comme pour toutes les rentrées , il n’y a plus qu’à se mettre au travail, ensemble !

Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

* 2 milliards d’économie sur la santé : une solution simple avec les maisons de santé

  • 25 septembre 2014

Un communiqué de presse de la FFMPS

La nouvelle organisation des soins primaires ou soins de premier recours sous forme de maisons de santé est une source d’économie pour notre système de soins. Accélérer cette nouvelle organisation permettrait d’économiser 2 milliards d’euros par an tout en améliorant la qualité des services rendus à la population.

De nombreux travaux démontrent cette assertion. En France, ce sont ceux de l’IRDES, Institut de Recherche et de Documentation en Economie de Santé. Cet institut a été missionné par l’assurance maladie pour évaluer l’expérience des nouveaux modes de rémunération alloués aux regroupements de professionnels de santé dans les maisons de santé. Les conclusions sont démonstratives : quand l’assurance maladie alloue une dotation moyenne de 50.000 € à une équipe, l’économie produite au bout d’une année est en moyenne de l‘ordre de 150.000 €, soit trois fois la mise. Ce résultat est connexe avec une amélioration de la qualité des soins produits.

Au Québec, les mêmes résultats sont trouvés dans les Family Medicine Groups (FMGs). Une réduction de 2% des coûts est réalisée en 5 ans pour les patients porteurs de pathologies nécessitant des soins couteux.

Aux Etats-Unis, la démonstration de réduction des coûts a été réalisée pour les patients porteurs de pathologies complexes suivis dans les PCMH, Patient-Centered Medical Home (Flottemesch, 2012).

La raison principale de ces économies vient du travail de coordination des soins réalisé par les équipes bénéficiant de cette dotation. La coordination est mise au service des patients porteurs de pathologies les plus lourdes. Il en résulte une diminution des prescriptions de médicament et de recours aux consultations spécialisées. Economie, gain de temps pour les professionnels, et amélioration de la qualité des soins.

Après une première vague de 150 MSP, ce sont aujourd’hui 310 MSP qui bénéficient d’une dotation appelée « nouveau mode de rémunération ». Cet investissement France entière de 16 millions d’euros devrait assurer à l’assurance maladie une économie annuelle de près de 50 millions d’euros.

L’exercice regroupé ayant la préférence de 80 % des jeunes médecins ce seront, au terme de cette évolution souhaitée, près de 12.000 équipes de soins primaires qui proposeront des soins sur notre territoire national. De quoi économiser près de 2 milliards d’euros chaque année…

Une négociation est en cours entre les syndicats de professionnels de santé et l’assurance maladie pour généraliser ces dotations plus loin que l’expérimentation. De l’investissement décidé sur ces nouvelles organisations des équipes des soins de premier recours ou soins primaires, dépendra une capacité d’économie du système et de stimulation de la qualité des soins.

Pierre DE HAAS – Président FFMPS – 06 07 75 39 50 04 74 39 79 01

dans la presse