* Journée régionale le 16 février 2019

* Journée régionale le 16 février 2019

  • 26 octobre 2018

L’occasion pour les professionnels de santé en MSP déjà constituée, en cours ou en projet de participer à des ateliers thématiques, de se rencontrer et de mieux se connaitre.

venez échanger autour de vos projets respectifs.

100 participants en 2018

des ateliers

les membres du CA, les facilitateurs et des experts pour animer les ateliers

des MSP qui présentent leur projet de santé

Nous vous espérons nombreux cette année encore, le programme sera publié prochainement.

* Edito de janvier 2016 de la FémasIF

  • 27 novembre 2015

Edito

En 2016, plus que jamais défendons ensemble nos innovations de terrain !Nous vous souhaitons une belle année 2016, pleines de satisfactions et réussites personnelles et professionnelles !

Nous souhaitons également que l’année 2016 soit une année de développement et/ou de consolidation pour toutes nos structures d’exercice, afin de faire collectivement face aux grands enjeux que rencontrent désormais les maisons et pôles de santé pluriprofessionnels.

L’exercice pluriprofessionnel coordonné de soins de proximité ne relève pas d’un seul modèle monolithique mais de multiples co-constructions d’acteurs de terrain motivés et engagés.

En 2016, développons, partageons et défendons ensemble nos innovations de terrain, au service de nos patients et des populations.

Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

*Lettre FémasIF Janvier 2016

  • 9 novembre 2015

Edito

En 2016, plus que jamais défendons ensemble nos innovations de terrain !

Nous vous souhaitons une belle année 2016, pleines de satisfactions et réussites personnelles et professionnelles !

Nous souhaitons également que l’année 2016 soit une année de développement et/ou de consolidation pour toutes nos structures d’exercice, afin de faire collectivement face aux grands enjeux que rencontrent désormais les maisons et pôles de santé pluriprofessionnels.

L’exercice pluriprofessionnel coordonné de soins de proximité ne relève pas d’un seul modèle monolithique mais de multiples co-constructions d’acteurs de terrain motivés et engagés.

En 2016, développons, partageons et défendons ensemble nos innovations de terrain, au service de nos patients et des populations.

Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

*18 novembre: Soirée FémasIF autour de la mise en oeuvre des NMR

  • 7 octobre 2015

Soirée pour les équipes entrant dans les nouveaux modes de rémunération

Mercredi 18 novembre –  Paris 13 – 20h à 22h30 -gratuit sur inscription 

En février dernier est paru le règlement arbitral qui valide le financement des équipes dans la suite de l’expérimentation sur les nouveaux modes de rémunération.
Plus d’infos sur le règlement arbitral  
ICI.
Lire La Suite

* Lettre FémasIF de septembre – édito et sommaire

  • 24 septembre 2015

édito

C’est la rentrée !
Mais il y a une rentrée qui nous intéresse plus particulièrement : celle de Monsieur Christophe Devys, nouveau directeur de l’ARS d’Ile-de-France.
Nous lui souhaitons donc la bienvenue !
Nous savons que sa tâche est difficile. Notre système de distribution des soins est en pleine mutation et tend à se restructurer vers un authentique système de santé, du moins c’est ce que nous, maisons et pôles de santé, voulons réaliser. Nous partageons donc la volonté de faire converger davantage les politiques publiques et nos innovations construites sur le terrain des soins primaires. C’est ambitieux, mais désormais incontournable, compte tenu du contexte socio-économique actuel. La FEMASIF, avec les acteurs de terrain qui la composent et l’animent, travaille chaque jour et à tous les niveaux à cette convergence!
Alors, comme pour toutes les rentrées , il n’y a plus qu’à se mettre au travail, ensemble !

Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

* La lettre FémasIF de l’été

  • 30 juillet 2015

 Edito

Voici venu l’été, et pour tous, nous l’espérons à la FEMASIF, un moment de détente et de repos et un moment pour relever la « tête du guidon » et sortir de l’affolant rythme quotidien. C’est le temps de prendre un peu de recul pour mieux apprécier la situation. Les transformations au sein du système de santé sont rapides et profondes, ce qui accentue l’impression que nous sommes surtout concernés par ce qui fait problème, notamment nos relations avec les institutions ou par les réactions hostiles des soignants qui refusent bruyamment l’exercice en MSP.

Mais sur le fond, les changements sont profonds : le nombre de MSP continue d’augmenter dans la réalité de leurs diversités, et dans l’assurance que cette organisation de l’offre de santé construit l’avenir. De nouveaux outils s’utilisent de plus en plus et de mieux en mieux, comme le système informatique, les pratiques pluri-professionnelles se renforcent avec les protocoles, la matrice de maturité commence à produire ses effets en permettant aux équipes de mieux s’évaluer, la recherche en MSP débute, de nouveaux métiers s’inventent, pour preuve la formation des futurs coordinatrices/coordinateurs qui débute à l’automne…. Ce qui est à l’œuvre c’est bien un changement du système de santé, qui forcément déstabilise l’existant. A nous, acteurs des MSP de convaincre, de démontrer, de prouver que nous ne sommes pas contre les professionnels qui préfèrent l’exercice solitaire, et que notre volonté de mieux répondre aux besoins de santé des populations n’a rien d’illégitime. La FEMASIF, association de professionnels exerçant en MSP et Pôle de Santé, continuera son plaidoyer auprès des institutions et des professionnels pour permettre aux équipes qui s’engagent dans l’exercice pluri-professionnel d’y trouver toute la satisfaction nécessaire à exercer le métier de soignant.

Didier Ménard, Président

Jacques Cittée, Secrétaire Général

Lire La Suite

* Edito et sommaire de la lettre de juin

  • 30 juin 2015

Edito

Nous sommes en période électorale professionnelle.
Le vote aux URPS (union régionale des professionnels de santé ) aura lieu en octobre. Les syndicats représentatifs énoncent leurs programmes. En ce qui concerne les Maisons de Santé les points de vue s’écrivent; Il y a trois camps.
Ceux qui sont contre : Ils expliquent que les MSP conduisent à la privatisation du système de santé libéral, affirmation ne vaut pas explication ! Ce point de vue montre seulement que la lecture idéologique de l’exercice coordonnée conduit à dire des contre-vérités.
Il y a ceux qui sont ambigus, pas contre mais pas vraiment pour!
Et enfin il y a ceux qui sont favorables. Chacun saura reconnaître ses amis de ses ennemis et votera en conséquence.
Mais une chose est certaine le mouvement en expansion des MSP ne laisse pas indifférent. Proposer un nouveau mode d’organisation de l’offre de soins et de santé pour mieux répondre aux besoins de santé de la population perturbe le système libéral actuel. Deux voix se dessinent, celle de l’évolution vers l’exercice collectif offrant au système libéral une nouvelle dimension et de nouvelles missions et l’autre voie du repli défendant un conservatisme destructeur pour le modèle libéral.
Le débat est salutaire, espérons que dans chaque Maison et Pôle de Santé il aura lieu et qu’il permettra de bien expliquer pourquoi nous travaillons en Maison et en Pôle, pourquoi nous pensons que ce mode d’organisation est l’une des solutions qui dessine le système de santé libéral de demain.

  Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

* Edito et sommaire lettre de mai 15

  • 2 juin 2015

Edito

Règlement arbitral : voici venue l’heure de la vérification

C’est l’heure de la vérification : la politique publique de santé va-t’elle accompagner le changement de l’organisation de l’offre de soins vers un système d’offre de santé pluriprofessionnelle tel qu’il est actuellement conduit dans les MSP ? Le test sera la mise en œuvre du Règlement Arbitral (infos ici).

La question est d’abord posée aux ARS et aux CPAM: vont-elles être aidantes auprès des équipes des MSP et accompagner le changement des pratiques, ou au contraire casser la dynamique? Le risque de l’échec est grand, car le Règlement Arbitral va explorer les capacités que nous avons tous, acteurs des institutions et professionnels de santé à construire ensemble une culture commune de santé publique. C’est de cette capacité à construire une écoute réciproque, à modifier les représentations négatives que nous avons les uns des autres, à savoir construire ensemble les différentes étapes du Règlement Arbitral que dépendent les conditions de la réussite.Cela n’est pas évident ; avons-nous une approche commune pour établir un diagnostic des besoins de santé de la population ? Notre langage est différent, nos outils sont différents, nos contraintes sont différentes, notre histoire est différente.

Ces différences ne doivent pas être un obstacle, au contraire elles doivent servir de leviers. Pour cela il faut, de part et d’autre être humbles. Notre projet commun ne peut être réduit à une question technique, à l’application d’une nouvelle procédure appelée Règlement Arbitral. Il s’agit en effet de participer ensemble à une innovation de santé publique au service des habitants.

Ne soyons pas naïfs: cet appel à faire ensemble pour la mise en oeuvre du Règlement Arbitral ne nous dispensera pas de poursuivre le travail plus politique mené par la FEMASIF et la FFMPS de défense des MSP.

  Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

Sommaire

Lire La Suite

* Soirée FémasIF autour du nouveau cahier des charges ARS

  • 27 avril 2015

Pour les équipes en projet de MSP en Ile de France

L’ARS Ile de France vient de sortir en avril un cahier des charges qui précise les modalités d’accompagnement des équipes de professionnels de santé qui souhaitent se lancer dans des projets de maisons/pôles de santé.

cahier_des_charges_maisons_de_sante_pluri_ars_idf_2015

La grande nouveauté de ce cahier des charges est de proposer une aide financière sur le démarrage du projet (en plus de l’aide sur la partie « faisabilité« ) Lire La Suite

* Edito et sommaire de la lettre d’avril

  • 16 avril 2015

Edito

Travail en équipe, en maisons ou en pôles de santé : se rassembler pour mieux travailler ensemble

A l’heure des grands regroupements et autres fusions dans le secteur marchand et le secteur publique, mus par des préoccupations essentiellement financières, le travail artisanal de proximité apparaît comme d’un autre temps face à ces grandes bureaucraties et technocraties publiques ou
privées. Or en matière de soins, la responsabilité individuelle et l’engagement personnel restent les meilleurs garants de la bientraitance des personnes, en particulier lorsque ce «prendre soin» s’inscrit dans le long cours, comme c’est le cas en médecine de proximité.Le travail en équipe dans le secteur ambulatoire permet à chaque professionnel de garder son statut de travailleur indépendant et ses responsabilités, tout en développant des formes de coopération qui permettent d’améliorer, par un travail collectif, son efficacité individuelle auprès des personnes et des populations locales en termes de soins et de prévention. Les identités et l’autonomie professionnelles sont préservées, mêmes si les pratiques sont amenées à évoluer par un travail interprofessionnel et un développement professionnel continus.

La mise en application du règlement arbitral qui vient d’être publié doit respecter la diversité des innovations professionnelles de terrain concernant ce «mieux travailler ensemble». Ce qui compte c’est la constitution et le maintien d’équipes pluriprofessionnelles de proximité, effectives sur les territoires. Le financement de ces équipes de soins de premiers recours doit donc tenir compte de la réalité de ces équipes sur le terrain, quelles que soient les formes de regroupement en maisons ou en pôles de santé, formes qui dépendent amplement des réalités locales et des choix des professionnels qui décident librement de se rassembler pour mieux travailler ensemble.

  Didier Ménard,                             Jacques Cittée
Président                                Secrétaire Général

 

Sommaire

Lire La Suite